Fluctuart, une richesse pour les nouveaux piétons des voies sur berge à Paris

Fluctuart, une richesse pour les nouveaux piétons des voies sur berge à Paris

Fluctuart

L’ouverture récente du premier centre d’art urbain fluvial me fait penser que c’est grâce à la piétonisation des voies sur berge qu’un tel lieu peut exister. Avec plusieurs œuvres iconiques ce nouvel espace met en valeur le street art et le graffiti.

Inauguré fin juillet au pied du pont des Invalides sur les quais de Seine, Fluctuart est le premier musée flottant du monde dédié à l’art urbain. Il fait partie des lauréats d’un appel à projets « Réinventer la Seine » lancé par la mairie de Paris et qui vise à inventer de nouvelles façons de vivre sur et au bord de l’eau sur l’axe Paris –Rouen – Le Havre.

Cet espace flottant est la preuve d’une dynamique sociale et culturelle innovante qui donne à voir un dialogue entre deux courants artistiques majeurs de rue le street art et le graffiti.

L’emplacement de cette péniche artistique dans un quartier bourgeois de Paris est assez audacieux. En effet, il symbolise à la fois les champs des possibles grâce à la piétonisation des voies sur berge mais aussi la valorisation d’un art populaire et rebelle accessible gratuitement aux côtés de symboles beaucoup plus conventionnels et luxueux. De nombreux artistes mondialement connus comme C215, Bansky, Dran et JR sont exposés. Plusieurs de leurs œuvres dénoncent les travers de la société de consommation à outrance et permettent d’en prendre du recul.

Par ailleurs, le street art interroge l’évolution des métropoles et vient confirmer l’importance de l’art et de la culture dans l’espace public comme outil de cohésion sociale.

Moins de pollution, plus de culture et moins de segmentation sont les ingrédients d’une recette qui permet aux bords de Seine de retrouver sa joie de vivre du début du siècle dernier au même titre que les bords de Marne.

Pour ne rien gâcher, la belle vue sur les immeubles haussmanniens et la Tour Eiffel en appréciant un cocktail après la visite en fait une expérience très agréable accentuée par la proximité de l’eau.

Tous ces éléments me font dire que quand une politique sociale et culturelle dépasse les lignes établies le résultat peut-être très bénéfique pour tout le monde et donner de nouvelles perspectives d’évolution de nos métropoles !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Quid des métropoles du continent noir…

© Lacitéhub.fr 2014 Tous droits réservés.