Tourismes, touristes etc.

photographer

Je viens de tomber sur un vieil article de Marianne datant de janvier 2013 qui titrait « le boom du tourisme littéraire ». Visiblement les touristes sont de plus en plus à la recherche d’alternatives ou d’un but pour visiter une ville. Là il s’agissait de partir à l’assaut de la Sérénissime Venise sur les traces du commissaire Brunetti, héros du roman de Donna Leon.

Pourquoi ce besoin d’identification à un personnage de roman, pourquoi cette énième scénographie? Ce que j’en déduis c’est que le touriste a beau chercher des alternatives au tourisme classique, il a toujours besoin d’être pris en main, d’être guidé, qu’on lui construise un itinéraire. Cela me fait penser à toutes ces émissions autour du voyage qui se décline à toutes les sauces sur le Paf actuellement. Tous les moyens de locomotion, toutes les approches, tous les prismes sont bons pour la promotion de contrées plus ou moins lointaines. la gastronomie, la mobylette, l’appareil photo, « dans tes yeux », vu du ciel, bref….Le tourisme a encore de beaux jours devant lui!

La ville a t-elle besoin de se mettre en scène pour se raconter…?

Les superpositions du Mac Val à Vitry!

mac-val-ok2-729x343

 

Retour sur un article que j’ai écrit sur un blog artistique pendant les journées du patrimoine (septembre 2014) pour illustrer une autre facette du Val-de-Marne …

Adopter la bonne position pour avoir la bonne perspective, tel était le dilemme pour apprécier « Les trois cercles désaxés » de Felice Varini !

 

20140921_155814 Une oeuvre mouvante comme la performance de cet autre artiste Détours Guidés, d’Agnieszka Ryszkiewicz, performeuse et choré

graphe. Elle nous a proposé une nouvelle réinterprétation de la visite guidée tout en lenteur…

Il fallait donc être au Mac Val en ces Journées du patrimoine pour prendre le temps de « construire » nos émotions!

http://www.macval.fr/

© Lacitéhub.fr 2014 Tous droits réservés.