Monthly Archives

février 2016

La Guadeloupe à l’heure du tourisme interstitiel

 mask-1150182_1280

Au delà des plages, la culture guadeloupéenne mérite de s’affirmer comme un élément déclencheur d’attractivité. Lors de mon dernier « retour au pays » j’ai vécu deux expériences extraordinaires : la magie carnavalesque et le sentiment d’une élévation de l’histoire en visitant le Mémorial ACTe.

La richesse du carnaval guadeloupéen réside dans sa singularité musicale, artisanale et créative. Véritable clin d’oeil à certains pans de notre culture et histoire passée, présente et future, cette manifestation invite à se pencher sur les fondamentaux de la spécificité de la société guadeloupéenne. Les signes et les symboles rappelant les codes de domination du passé sont bien présents mais aussi le métissage des sons et de la rythmique donnent le « la » de l’ouverture vers l’extérieur. Cela est d’autant plus appréciable que cette expression culturelle est la partie visible d’un immense travail de cohésion sociale surtout auprès des jeunes qui s’investissent collectivement dans la préparation des costumes et des décors.

Un trait d’union entre l’expression du carnaval et l’histoire de l’esclavage qui trouve un aboutissement total au Mémorial ACTe, lieu de mémoire caractérisé par un parcours d’interprétation très immersif. Pourquoi donc parler de tourisme interstitiel? La réponse est d’abord personnelle. Créer de l’étrangeté et de la magie face à la vision de 2 gros paquebots éclairés à quai sur le port de Pointe-à-Pitre surplombant la parade au son des gros tambours est une expérience unique. L’odeur de l’encens, la fumée qui s’en dégage et les centaines de carnavaliers déambulant au pas vous transportent. Là où l’interstice prend tout son sens c’est quand la juxtaposition d’un symbole du tourisme de masse semble défier notre souhait de tourismes singuliers. Mais quelle image magnifique je me disais! J’ai eu vraiment la sensation d’un ailleurs qui ne relevait pas de la carte postale mais d’un authentique vécu qui n’est réalisable que sur mon île.

Voilà une Guadeloupe apaisée, riche de son histoire, riche de sa culture, riche de sa nouvelle empreinte architecturale muséale. Des mots qui prennent tout leur sens lorqu’on se laisse guider depuis la découverte de l’île par Christophe Colomb jusqu’à la réalité multiraciale de ce territoire qui apparaît comme une composante du bien vivre ensemble. Ce voyage dans l’histoire réhaussé de dispositifs interactifs et artistiques m’ont donné des leviers de lecture nouveaux sur la construction d’une identité commune. La Guadeloupe est une société métissée avec des strates sociétales diverses, destination de tourisme insterstitiel, destination de tourisme culturel, destination tout court!

© Lacitéhub.fr 2014 Tous droits réservés.