Monthly Archives

décembre 2015

Le « monstre » métropolitain arrive à grands pas…

fig-257426_1280A l’approche du 1er janvier 2016, date officielle où la Métropole du Grand Paris verra le jour, elle brille surtout par sa complexité et son mille feuille administratif dont les contours sont encore flous. Quant aux chiffres et au périmètre de cette nouvelle entité aux allures de géant, ils donnent le tournis. Mettons donc plutôt l’accent sur quelques bonnes initiatives citoyennes initiées par certaines parties prenantes pour tenter de donner une empreinte participative à ce beau projet.

Des acronymes barbares comme MAPTAM, NOTRe sont censés donner une structure à ce territoire et fluidifier son organisation. Mais le cocktail d’intercommunalités, territoires, communautés d’agglomération, EPCI, EPT et autres strates risque d’être explosif tant la porosité politique fait aussi partie du jeu. Personnellement je n’y comprends rien et ne veux rien y comprendre. La MGP fait peur, c’est le moins qu’on puisse dire. Récemment le maire d’une petite commune francilienne en parlait en ces termes: « Au 1er janvier prochain, le monstre arrive… ». Sa gouvernance à double niveau (conseil de la Métropole et conseil de territoire) ne risque pas de simplifier les choses. Face à ce schéma il s’agit de rester « droit dans ses bottes » et de rendre hommage aux nombreuses dynamiques publiques ou privées pour donner un sens à la construction métropolitaine.

Solidarité, rayonnement international, transports et logement sont les principaux défis de la MGP. Tout cela relève d’une belle idée. Le Grand Paris Express en est l’expression la mieux aboutie pour l’instant. Elle ambitionne de tisser une toile de mobilité de banlieue à banlieue ce qui ne peut qu’optimiser les connexions et développer une meilleure répartition des centralités. Face au mastodonte administratif il faut contrebalancer avec et (malgré tout) encourager toutes les velléités d’une cohésion identitaire et visionnaire. Ici, le terme « identitaire » renvoie plus au sentiment d’appartenance à un territoire.

Le travail de médiation culturelle et sociale ainsi que celui sur les imaginaires qui façonnent notre vision métropolitaine sont salutaires! Il faudrait presqu’en confier la mission à un cinéaste pour qu’il puisse réaliser une fiction qui fixerait définitivement une image du Grand Paris. Mais avant de parler de fiction saluons ces mouvements collectifs qui sont entrain de bâtir méthodiquement un maillage métropolitain. La démarche de Métropop’! en partenariat avec la mairiede Paris sur la représentativité et les connexions entre villes centre et villes périphériques mérite d’être signalée. A une autre échelle, l’association le Manifeste du Grand Paris, qui partant du constat qu’il manquait un lieu au Grand Paris s’organise pour faire bouger les lignes métropolitaines. On peut juste déplorer un manque de fédération de tous ces mouvements.

© Lacitéhub.fr 2014 Tous droits réservés.